Un espace de communication... Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, l’avis des lecteurs, c’est au quotidien..., la “Lettre” mensuelle...
Accueil du site > PROPOS DE PRESSE > Novembre 2019> Tribune : « L’intelligence artificielle est bien aujourd’hui une escroquerie ! (...)

Novembre 2019

Tribune : « L’intelligence artificielle est bien aujourd’hui une escroquerie ! »

novembre 2019


Du 24/11/2019 Tribune de Robert Bentz pour Le Monde.fr

Dans une tribune au « Monde », le consultant Robert Bentz s’insurge contre les effets marketing qui entourent l’IA, car tous les progrès « survendus » sont liés à la rapidité d’exécution que permettent les algorithmes.

L’intelligence artificielle (IA) est omniprésente dans notre vie. Vie professionnelle, où l’IA permet de faire mieux que nous ou nous promet de nous aider dans nos décisions, nos analyses et interprétations. Dans notre vie quotidienne avec des outils qui nous écoutent et nous répondent « intelligemment ». En allant jusqu’à la voiture ou l’engin volant autonome qui est la solution de demain.

Qu’en est-il vraiment ? Peut-on parler d’intelligence et de réelles avancées pour l’humanité ? Prenons quelques exemples. Grace au deep learning (« apprentissage profond ») un système dit intelligent actuel peut après avoir vu 100 000 photos de chats, être capable de reconnaître un chat avec 95 % de réussite. Génial ! Un enfant de 2 ans a besoin de deux photos de chat pour reconnaître un chat sur n’importe quelle photo avec un taux de réussite de 100 %.

Les acteurs adorent se faire plaisir

Nous parlons beaucoup de la voiture autonome, qui est technologiquement une très belle réalisation. Avec quelques ratés il est vrai pour la Google Car qui a « malencontreusement » écrasé un piéton. Il était inscrit dans les hypothèses qu’un piéton ne traverse que sur un passage réservé. Combien de morts aurions-nous eu si les tests avaient eu lieu en France ?

Alors qu’y a-t-il d’intelligent dans tout cela ? Eh bien, très globalement rien. Les algorithmes de traitement d’images, de signal et de reconnaissance de formes existent depuis très longtemps et sont améliorés de jour en jour. Il en est de même pour le traitement du langage naturel, qui est un « vieux » sujet, et pour lequel les algorithmes progressent surtout avec les budgets que l’on veut bien leur consacrer.

La mise au point de ces algorithmes n’a jamais prétendu faire appel à l’intelligence artificielle, mais plutôt à des modèles mathématiques, de la linguistique, du traitement du signal. Alors pourquoi parler de solutions d’intelligence artificielle ?

à lire dans Le Monde.fr

Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012