Avec " Actualité et Propos de presse" , l’information, c’est au quotidien..., la “Lettre” est bimensuelle...
Accueil du site > À LA UNE

À LA UNE

juin 2017


EDITORIAL

Qui n’a pas entendu parler de la règle des 3% de déficit à respecter annuellement pour satisfaire le Pacte de Stabilité dans la zone euro ? A ce propos nous avons eu l’occasion de faire une mise au point dans un article « L’UE et l’euro : comprendre avant de réagir ». Pour y parvenir en 2017, la France se doit de trouver la somme de 4,5 milliards d’euros. Dans l’urgence, le gouvernement a préféré l’option des économies. Pacte de Stabilité et Croissance (PSC) : 4,5 milliards d’euros à trouver…

A LA UNE

L’esprit européen, qui est à l’origine du processus auto-organisationnel décrit dans la première partie (1/2), n’entraine plus l’adhésion de la majorité des citoyens confrontés à des structures toujours plus complexes. C’est la place à la surenchère des égoïsmes nationaux, chacun cherchant à tirer le meilleur profit des avantages et des subventions de l’Union. Pour renforcer notre position sur cette « entropie » générée, par le « système » qui est sensé la combattre, nous nous proposons d’en citer quelques exemples… Auto-organisation des structures dans l’UE (2/2)

THEMES

Interroger quelqu’un sur l’Europe, sur l’Union européenne (UE) et ses structures est un exercice difficile. Le schéma général européen suscite déjà la confusion. Et pourtant, tous les gouvernants, fondateurs et partenaires, gérants de cette « organisation » ont tenté au fur et à mesure de développement de limiter le « désordre » et de faire entrer leurs décisions dans des directives communes. Mais la complexité de cette structure internationale est telle qu’elle finira par générer ce qu’elle est censée combattre. L’UE est un très bel exemple de complexité qui ne peut que croître irrémédiablement. Auto-organisation des structures dans l’UE (1/2)

Face au défi de l’innovation, nombre d’entreprises, ME, PE et TPE ne sont pas en mesure de prendre le risque nécessaire pour avancer, soit par manque de moyens, soit par simple ignorance. La tendance la plus courante consiste à solliciter des aides publiques. Loin d’être négligeable, investir peut être incompatible avec les résultats attendus. Ces aides ne sont pas pour autant une garantie de succès. Favoriser l’innovation dans l’entreprise !

Il n’est jamais du meilleur goût de faire un comparatif permanent dans le domaine de l’emploi avec les pays de l’Union européenne et en particulier de la zone euro et aussi avec le problème des travailleurs détachés européens. Mais gérer socialement le chômage (c’est-à-dire l’inactivité) en attendant uniquement les effets d’une reprise économique chez les « autres » est tout simplement utopique. L’emploi : la priorité des priorités, un défi possible ?

L’Union européenne (UE) en 2017, quoiqu’on en pense, est toujours en crise. Cette persistance dans une situation délicate est avant tout liée à sa politique monétaire et à l’euro. Elle freine, de façon inhomogène, suivant l’état des pays, leur développement économique et leur croissance. Dix neuf pays font partie de la zone euro. Ils ont une monnaie unique. Une mise au point est nécessaire... L’UE et l’euro : comprendre avant de réagir !

La tradition et la culture française ont toujours favorisé l’élitisme. Il suffit de se pencher sur les annonces institutionnelles ou de sociétés privées, plus ou moins sophistiquées, à la recherche de nouveaux collaborateurs. Les chasseurs de têtes spécialisés font toujours appel aux mêmes prérequis académiques pour s’assurer du soutien de leurs clients dans les propositions qu’ils vont leur soumettre. Revoir l’approche pour satisfaire les besoins : un prérequis indispensable pour réussir Combattre l’élitisme au profit de l’excellence !

Pour mieux comprendre la situation actuelle, il n’est pas inutile de faire quelques rappels historiques. D’aucuns ont oublié que cette notion de cadre s’est affirmée dans les années 1930 ! Elle correspondait à la qualification d’une catégorie socioprofessionnelle composée d’experts, d’ingénieurs, de juristes et de financiers... Ne représentant que quelques pour cent de la population active dans les années 50, cette catégorie de « cadres » a toujours fait figure d’élite. Une « autre » relation cadre au travail ?

" La Une " du blog complète l'éditorial. Si les questions d'actualité influent sur la dominante du moment, il n'en reste pas moins que ce blog est un support de réflexion et nous chercherons à harmoniser au mieux les présentations pour garder un minimum de cohérence avec les thèmes abordés.

Editoriaux déjà parus


Retour
Contact / Plan du site / Mentions légales    © P.RO COM - 2012